Lutte contre la piraterie

Communiqué de presse avril 2019

L’Institutde sécurité maritime interrégional (ISMI) organise une formation sur La lutte contre la pirateriedu 16 au 19 avril2019

La piraterie et les vols à main armée contre des navires sont les menaces les plus prégnantes lorsque l’on parle de sécurité maritime. Les pays du golfe de Guinée ont donc fait de la lutte contre la piraterie et le vol à main armée en mer une de leurs priorités, se dotant de plusieurs outils de coopération régionale en la matière: le Mémorandum d’entente du réseau sousrégional intégré de gardecôtes des Etats d’Afrique de l’Ouest et du Centre, le Code de conduite concernant la répression des actes de piraterie, des vols à main armée à l’encontre des navires et de toute activité maritime illicite en Afrique de l’Ouest et du Centre, et la Charte africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.

Malgré ces efforts, la menace liée à la piraterie reste très forte. Après avoir atteint en 2017 le niveau le plus bas depuis 22 ans avec 180 attaques recensées dans le monde, le Bureau Maritime International (BMI) a constaté dans son dernier rapport annuel une hausse importante avec 201 attaques recensées en 2018.

Or cette recrudescence se manifeste principalement dans le golfe de Guinée. En effet, les attaques dans le golfe de Guinée représentent 40% des attaques recensées dans le monde en 2018, dont plus de la moitié se sont produites au large du Nigéria. Par ailleurs, tous les enlèvements d’équipage en 2018 onteu lieu dans le golfe de Guinée. Depuis le 1erjanvier 2019, le BMI relève déjà plus de 20 attaques ou tentatives d’attaque dans la région. Sachant que le nombre d’incidents réels dans cette zone est «significativement plus élevé» que ce qui est rapporté, la piraterie et le vol à main armée en mer sont une préoccupation majeure pour la sousrégion.

Afin de renforcer les capacités des Etats du golfe de Guinée en matière de lutte contre la piraterie, le séminaire organisé par l’ISMI vise à donner aux chefs d’équipe de visite et personnels navigants habilités à constater l’infraction de piraterie et de vol à main armée en mer les connaissances en droit et procédure pénale afin que leurs interventions puissent aboutir à la condamnation des coupables.

Les journalistes sont conviés à assister à la cérémoniede clôture de cette formation qui se tiendra à l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM Yopougon, Niangon) le vendredi 19 avril2019 à 11h30. A l’issue de cette séance, un point pressesera organisé.

Contacts:

Maylis TERTRAISVIEL, responsable administratif et financier de l’ISMI, coordonnateur régional adjoint AEM pour le golfe de Guinée (coop.ismi.daf@gmail.com)

Chantal KOFFI,chargée de communication de l’ARSTM et de l’ISMI (cocha@arstm.org)

Annexa GOVI, coordinatrice (elit.annexa@gmail.com)

Copyright © 2019 vrairapfrancais |Site réalisé par SDC Communication