Lutte contre la piraterie : exercice des pouvoirs de police en mer

Date

16-19 avril 2019

Durée

4 jours

public cible

Cette formation s’adresse aux chefs d’équipe de visite et personnels navigants habilités à constater les infractions de piraterie et vols à mains armée en mer (marine nationale, gendarmerie maritime, police maritime, garde-côtes…).

Contenu de la Formation

  • Rappel des notions de base de droit de la mer : régime juridique des eaux, droits et devoirs de l’Etat du pavillon et de l’Etat côtier, dérogations aux droits du pavillon
  • La piraterie et les vols à main armée en droit international, communautaire et national
  • L’état de la menace dans le golfe de Guinée
  • La recherche des preuves et constatation des infractions
  • Les techniques de conservation des preuves
  • La coopération policière régionale et internationale en matière de piraterie
  • Les suites judiciaires de l’intervention : mise en examen, instruction, jugement, exécution de la peine, coopération judiciaire régionale

Méthode Pédagogique

La formation sera sanctionnée le dernier jour par un test de connaissances.

 

 

 

 

01.

Exposés

02.

Partages d’expérience

03.

Etude de cas pratiques de droit opérationnel : mon équipe de visite a-t-elle le droit d’intervenir ?

04.

Ateliers pratiques en groupe sur :

  • La conservation des preuves
  • La rédaction des procès-verbaux de constatation des infractions

Gestion de l’érosion littoral

Date

16-19 AVRIL 2019

Durée

4 jours

public cible

Cette formation s’adresse aux chefs d’équipe de visite et personnels navigants habilités à constater les infractions de piraterie et vols à mains armée en mer (marine nationale, gendarmerie maritime, police maritime, garde-côtes…).

Contenu de la Formation

  • Rappel des notions de base de droit de la mer : régime juridique des eaux, droits et devoirs de l’Etat du pavillon et de l’Etat côtier, dérogations aux droits du pavillon
  • La piraterie et les vols à main armée en droit international, communautaire et national
  • L’état de la menace dans le golfe de Guinée
  • La recherche des preuves et constatation des infractions
  • Les techniques de conservation des preuves
  • La coopération policière régionale et internationale en matière de piraterie
  • Les suites judiciaires de l’intervention : mise en examen, instruction, jugement, exécution de la peine, coopération judiciaire régionale

Méthode pédagogique

L’admission en Master 2 DSAMO se fait sur dossier. Les conditions requises pour postuler sont les suivantes :

01.

Exposé

02.

Partages d’expérience

03.

Etude de cas pratiques de droit opérationnel : mon équipe de visite a-t-elle le droit d’intervenir ?

04.

Ateliers pratiques en groupe sur :

  • La conservation des preuves
  • La rédaction des procès-verbaux de constatation des infractions
Copyright © 2019 vrairapfrancais |Site réalisé par SDC Communication