MASTER II DSAMO

Master 2 Droit et Sécurité des Activités maritimes et océaniques

Parcours securite maritime

Contact

Présentation Générale du Master

Date

Mi-octobre de l’année A à mi-octobre de l’année A+1

Durée

10 mois

public cible

Le master DSAMO a vocation à former :

  • les officiers et responsables techniques des administrations en charge d’accomplir les obligations qui incombent à l’Etat du pavillon et à l’Etat du port, conformément aux dispositions de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et autres dispositions internationales pertinentes (Officiers, Administrateurs des Affaires maritimes, Inspecteurs de la sécurité de la navigation (ou en vue d’une qualification), personnel cadre des services de sécurité de la navigation, personnel cadre des services de lutte contre la pollution marine, Officiers de marine, officiers de port) ;
  • les agents cadres du secteur privé maritime (armements, compagnies maritimes, compagnies de forage off-shore, ports, etc.).

 

Objectifs du du Master 2 DSAMO – Spécialisation SECURITE

Objectif général

Former des cadres à la maîtrise des dispositions pertinentes, des procédures et bonnes pratiques en matière d’administration et de gestion de la sécurité de la navigation, de la sûreté maritime ainsi que de la protection de l’environnement marin, conformément aux instruments pertinents de l’Organisation Maritime Internationale (OMI).

La finalité est de permettre aux Etats du golfe de Guinée de mieux s’acquitter de leurs obligations en tant qu’Etats du pavillon, Etats côtiers et Etats du port.

Objectifs spécifiques

L’ouverture du parcours sécurité à l’ISMI vise à :

  • Enseigner aux auditeurs les dispositions pertinentes des conventions de bases de l’Organisation Maritime International (OMI), notamment SOLAS, MARPOL, STCW, COLREG, LIGNES DE CHARGE, TONNAGE, SAR, des Codes et recueils spécifiques ainsi que les textes communautaires (CEMAC, CEDEAO, UA) qui relèvent des obligations des Etats en tant qu’Etats du pavillon, Etats côtiers et Etats du port ;
  • Expliquer les procédures et bonnes pratiques découlant desdites conventions, notamment les inspections, la délivrance de brevets et certificats, les enquêtes de sécurité, les mesures de reporting, l’audit obligatoire de l’OMI, les évaluations périodiques, etc. ;
  • Etudier le concept de protection de l’environnement marin en examinant les sources de pollution, les mécanismes et techniques de contrôle de la pollution, les mesures de préparation et d’intervention en cas de situation critique ainsi que les questions relevant de la responsabilité juridique et des indemnisations;
  • Aider à la maitrise des outils en matière de diplomatie multilatérale et de négociation sur les questions de sécurité maritime et de protection de l’environnement marin.

Contenu de la Formation

Le Master 2 Droit et sécurité des activités maritimes et océaniques (DSAMO) est sanctionné par un diplôme national français, délivré par la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université de Nantes.

A Abidjan, le Master a été aménagé pour répondre aux besoins de formation des cadres des administrations maritimes du golfe de Guinée.

Il s’agit d’une formation multimodale, c’est-à-dire qu’elle associe des modalités d’enseignements diverses, et complémentaires :

  • des cours en ligne dispensés grâce à la plate-forme d’enseignement à distance de l’Université de Nantes ;
  • Parmi ces cours en ligne, des vidéos réalisées à partir des enregistrements des cours dispensés à Nantes auprès des étudiants français et internationaux qui suivent le Master ;
  • Des visioconférences pour accompagner les étudiants dans leurs apprentissages ;
  • des cours donnés sur place par des professeurs et professionnels du Golfe de Guinée.

Les cours en ligne sont dispensés par des enseignants de la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université de Nantes, et par des enseignants de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime et de l’Ecole Nationale de la Sécurité et de l’Administration en Mer (ENSAM).

Les cours donnés sur place sont dispensés par des professeurs et des professionnels des activités maritimes rigoureusement sélectionnés par l’ISMI.

Enseignements

Unités d’enseignements fondamentaux (Sem. 1) : Droit de la mer – Droit maritime privé – Droit des pêches – Protection de l’Environnement marin – Sécurité maritime – Droit du travail maritime.

Unités d’enseignements fondamentaux (Sem. 2) : Réglementation de la sécurité maritime – Sécurité des navires (procédures PSC & FSC) – Stabilité des navires – Anglais maritime – Sûreté maritime – Technique du navire – Procédures de poursuite judiciaires des actes illicites commis en mer – Gestion des risques et crises maritimes – Etude de cas/Mémoire.

Unités d’enseignements optionnels : Initiation nautique – Concept de stratégies (stratégies maritimes africaines) – Enquêtes de sécurité maritime – Recherche et sauvetage maritimes – Radio com. SMDSS – Machines marines – Procédures judicaire des actes illicites commis en Mer – Sécurité des navires (incendie, abandon).

 

Le Programme de Master 2 DSAMO – Spécialisation Sécurité se déroule sur une année universitaire avec soutenance d’un mémoire de fin d’année ou d’un cas pratique.

 

Conditions d’admission

L’admission en Master 2 DSAMO se fait sur dossier. Les conditions requises pour postuler sont les suivantes :

 

 

 

 

01.

Disposer d’un titre d’officier de marine marchande (Officier Mécanicien, Capitaine, Officier chef de quart de navire de mer) ;

02.

Justifier d’un Master 1 ou BAC+4 dans un domaine scientifique, technique ou juridique avec une expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans le secteur maritime; ou d’une validation des acquis professionnels pour les Bac+2 avec au moins 5 ans d’expérience  dans le domaine de l’application des dispositions pertinentes internationales et nationales en matière de sécurité maritime et de prévention de la pollution par les navires ;

03.

Avoir une maîtrise du français et un bon niveau d’anglais

 

Modalités d’inscription

Date limite d’inscription : 15 juin
Places disponibles : 15
Procédures d’inscription en ligne sur le site web :

 

Frais de scolarité

Les frais de dossier s’élèvent à 26 500 CFA, non remboursables, payable par l’étudiant au moment de l’inscription ;

Les droits de formation s’élèvent à 2 200 000 CFA (3628.28 €).

Echéancier de paiement des droits de formation : 1. 000 000 Francs CFA payable fin août, 700.000 payable fin Novembre et 500 .000 payable fin février.

Prévoir 200.000 FCFA (305 €) pour le titre de séjour.

Une fiche d’engagement sera signée par soit par l’étudiant, soit par ses parents ou son administration d’origine.

 

 

Coût de la vie à Abidjan

Les autres frais – restauration, hébergement, assurance maladie, transport interne et billets d’avion – sont à la charge des étudiants. Les frais supportés par l’étudiant sur une période de dix mois, hors billet d’avion, sont estimés à environ 2 350 000 FCFA (3582,55€ ):

450 000 FCFA (686, 02 €) au titre du transport

Pour un étudiant résident à Yopougon, le moyen commun de déplacement à l’ARSTM est l’usage des taxis communaux, communément appelé « woro-woro ». Selon le quartier d’habitation, la dépense journalière du taxi communal variera entre 700 et 1200 FCFA. Pour un étudiant résident en dehors de la commune de Yopougon, le moyen le plus aisé reste le taxi interurbain ou le taxi compteur avec des incidences financières plus élevées.

550 000 FCFA (838, 47 €) au titre de l’hébergement

Estimation pour 10 mois de location d’un studio non meublé à Yopougon, y compris un mois de loyer payé à l’agence immobilière au titre des frais de recherche. Selon les pratiques en vigueur, il peut être exigé au locataire le paiement d’une caution de 3 mois et d’une avance de 2 mois.

1 050 000 FCFA (1600,71 €) au titre de la restauration

La pause-déjeuner peut être prise au restaurant de l’ARSTM à un cout standard de 1000 à 1500 FCFA par repas. Il revient aux étudiants de prendre les dispositions nécessaires en ce qui concerne le petit déjeuner et le dîner.

300 000 FCFA (457, 34 €) au titre de l’assurance maladie

L’étudiant étranger sera couvert par le régime d’assurance maladie de l’ARSTM. Ce régime offre sur l’année une couverture de 100% pour la consultation, 80% pour la pharmacie, 80% pour la chirurgie et 80% pour l’hospitalisation. L’adhésion à ce régime d’assurance demeure obligatoire pour tous les étudiants étrangers.

A ces charges, il faut ajouter les frais de documentation, d’installation, et, pour les étrangers, les frais de visa et de carte de séjour.

Renseignements

Tel. : +225- 23 46 08 08, P. 262
Cel : +225- 48 15 34 78
Email : ismi.eloge@gmail.com

Présentation Générale du Master

Date

Mi-octobre de l’année A à mi-octobre de l’année A+1

Durée

10 mois

public cible

Le master DSAMO a vocation à former :

  • les officiers et responsables techniques des administrations en charge d’accomplir les obligations qui incombent à l’Etat du pavillon et à l’Etat du port, conformément aux dispositions de l’Organisation Maritime Internationale (OMI) et autres dispositions internationales pertinentes (Officiers, Administrateurs des Affaires maritimes, Inspecteurs de la sécurité de la navigation (ou en vue d’une qualification), personnel cadre des services de sécurité de la navigation, personnel cadre des services de lutte contre la pollution marine, Officiers de marine, officiers de port) ;
  • les agents cadres du secteur privé maritime (armements, compagnies maritimes, compagnies de forage off-shore, ports, etc.).

 

Objectifs du du Master 2 DSAMO – Spécialisation SECURITE

Le Master 2 Droit et Sécurité des Activités Maritimes et Océaniques (DSAMO) est sanctionné par un diplôme national français, délivré par la faculté de droit et des sciences politiques de l’université de Nantes.

A Abidjan, le master a été aménagé pour répondre aux besoins de formation des cadres des administrations maritimes du golfe de Guinée.

Il s’agit d’une formation multimodale, c’est-à-dire qu’elle associe des modalités d’enseignements diverses, et complémentaires :

– Des cours en ligne dispensés grâce à la plate-forme d’enseignement à distance de l’Université de Nantes ;

  • Parmi ces cours en ligne, des vidéos réalisées à partir des enregistrements des cours dispensés à Nantes auprès des étudiants français et internationaux qui suivent le Master ;
  • Des visioconférences pour accompagner les étudiants dans leurs apprentissages ;

-Des cours donnés sur place par des professeurs et professionnels du Golfe de Guinée.

Les cours en ligne sont dispensés par des enseignants de la faculté de droit et des sciences politiques de l’université de Nantes, et par des enseignants de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime (site de Nantes).

Les cours donnés sur place sont dispensés par des professeurs et des professionnels des activités maritimes rigoureusement sélectionnés par l’ISMI.

Contenu de la Formation

Le Master 2 Droit et sécurité des activités maritimes et océaniques (DSAMO) est sanctionné par un diplôme national français, délivré par la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université de Nantes.

A Abidjan, le Master a été aménagé pour répondre aux besoins de formation des cadres des administrations maritimes du golfe de Guinée.

Il s’agit d’une formation multimodale, c’est-à-dire qu’elle associe des modalités d’enseignements diverses, et complémentaires :

  • des cours en ligne dispensés grâce à la plate-forme d’enseignement à distance de l’Université de Nantes ;
  • Parmi ces cours en ligne, des vidéos réalisées à partir des enregistrements des cours dispensés à Nantes auprès des étudiants français et internationaux qui suivent le Master ;
  • Des visioconférences pour accompagner les étudiants dans leurs apprentissages ;
  • des cours donnés sur place par des professeurs et professionnels du Golfe de Guinée.

Les cours en ligne sont dispensés par des enseignants de la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université de Nantes, et par des enseignants de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime et de l’Ecole Nationale de la Sécurité et de l’Administration en Mer (ENSAM).

Les cours donnés sur place sont dispensés par des professeurs et des professionnels des activités maritimes rigoureusement sélectionnés par l’ISMI.

Enseignements

Unités d’enseignements fondamentaux (Sem. 1) : Droit de la mer – Droit maritime privé – Droit des pêches – Protection de l’Environnement marin – Sécurité maritime – Droit du travail maritime.

Unités d’enseignements fondamentaux (Sem. 2) : Réglementation de la sécurité maritime – Sécurité des navires (procédures PSC & FSC) – Stabilité des navires – Anglais maritime – Sûreté maritime – Technique du navire – Procédures de poursuite judiciaires des actes illicites commis en mer – Gestion des risques et crises maritimes – Etude de cas/Mémoire.

Unités d’enseignements optionnels : Initiation nautique – Concept de stratégies (stratégies maritimes africaines) – Enquêtes de sécurité maritime – Recherche et sauvetage maritimes – Radio com. SMDSS – Machines marines – Procédures judicaire des actes illicites commis en Mer – Sécurité des navires (incendie, abandon).

 

Le Programme de Master 2 DSAMO – Spécialisation Sécurité se déroule sur une année universitaire avec soutenance d’un mémoire de fin d’année ou d’un cas pratique.

 

Conditions d’admissions

L’admission en Master 2 DSAMO se fait sur dossier. Les conditions requises pour postuler sont les suivantes :

 

01.

Disposer d’un titre d’officier de marine marchande (Officier Mécanicien, Capitaine, Officier chef de quart de navire de mer) ;

02.

Justifier d’un Master 1 ou BAC+4 dans un domaine scientifique, technique ou juridique avec une expérience professionnelle d’au moins 2 ans dans le secteur maritime; ou d’une validation des acquis professionnels pour les Bac+2 avec au moins 5 ans d’expérience  dans le domaine de l’application des dispositions pertinentes internationales et nationales en matière de sécurité maritime et de prévention de la pollution par les navires ;

03.

Avoir une maîtrise du français et un bon niveau d’anglais

Modalité d’inscription

Date limite d’inscription : 15 juin
Places disponibles : 15
Procédures d’inscription en ligne sur le site web :

Coût de la vie à Abidjan

Les autres frais – restauration, hébergement, assurance maladie, transport interne et billets d’avion – sont à la charge des étudiants. Les frais supportés par l’étudiant sur une période de dix mois, hors billet d’avion, sont estimés à environ 2 350 000 FCFA (3582,55€ ):

450 000 FCFA (686, 02 €) au titre du transport

Pour un étudiant résident à Yopougon, le moyen commun de déplacement à l’ARSTM est l’usage des taxis communaux, communément appelé « woro-woro ». Selon le quartier d’habitation, la dépense journalière du taxi communal variera entre 700 et 1200 FCFA. Pour un étudiant résident en dehors de la commune de Yopougon, le moyen le plus aisé reste le taxi interurbain ou le taxi compteur avec des incidences financières plus élevées.

550 000 FCFA (838, 47 €) au titre de l’hébergement

Estimation pour 10 mois de location d’un studio non meublé à Yopougon, y compris un mois de loyer payé à l’agence immobilière au titre des frais de recherche. Selon les pratiques en vigueur, il peut être exigé au locataire le paiement d’une caution de 3 mois et d’une avance de 2 mois.

1 050 000 FCFA (1600,71 €) au titre de la restauration

La pause-déjeuner peut être prise au restaurant de l’ARSTM à un cout standard de 1000 à 1500 FCFA par repas. Il revient aux étudiants de prendre les dispositions nécessaires en ce qui concerne le petit déjeuner et le dîner.

300 000 FCFA (457, 34 €) au titre de l’assurance maladie

L’étudiant étranger sera couvert par le régime d’assurance maladie de l’ARSTM. Ce régime offre sur l’année une couverture de 100% pour la consultation, 80% pour la pharmacie, 80% pour la chirurgie et 80% pour l’hospitalisation. L’adhésion à ce régime d’assurance demeure obligatoire pour tous les étudiants étrangers.

A ces charges, il faut ajouter les frais de documentation, d’installation, et, pour les étrangers, les frais de visa et de carte de séjour.

Frais de scolarité

Les frais de dossier s’élèvent à 26 500 CFA, non remboursables, payable par l’étudiant au moment de l’inscription ;

Les droits de formation s’élèvent à 2 200 000 CFA (3628.28 €).

Echéancier de paiement des droits de formation : 1. 000 000 Francs CFA payable fin août, 700.000 payable fin Novembre et 500 .000 payable fin février.

Prévoir 200.000 FCFA (305 €) pour le titre de séjour.

Une fiche d’engagement sera signée par soit par l’étudiant, soit par ses parents ou son administration d’origine.

 

 

 

Renseignements

Tel. : +225- 23 46 08 08, P. 262
Cel : +225- 48 15 34 78
Email : ismi.eloge@gmail.com

Téléphone

(225) 23.46.08.08 / 09

l

Adresse

Institut de Sécurité Maritime Interrégional, Yopougon Niangon Lokoa – B.P. V 158 Abidjan, République de Côte d’Ivoire

Copyright © 2019 vrairapfrancais |Site réalisé par SDC Communication